in

Mission de sauvetage en cours pour un cachalot capturé dans un filet au large des côtes italiennes

TORONTO – Les plongeurs travaillent depuis des heures pour libérer un cachalot emmêlé dans un filet au large des îles Éoliennes en Italie.

L’animal a été repéré pour la première fois samedi par des badauds qui ont remarqué la baleine en détresse capturée dans un filet, a déclaré la Garde côtière italienne dans un article sur Facebook. La vidéo partagée sur les réseaux sociaux montre des plongeurs en train de couper le grand filet rose qui s’est davantage enchevêtré autour de la queue de la baleine.

Selon les garde-côtes italiens, diverses patrouilles et biologistes travaillent activement à libérer la baleine.

« L’activité est rendue particulièrement difficile par la taille du spécimen et son état d’agitation, ce qui ne permet pas de fournir une assistance continue en toute sécurité », a écrit la Garde côtière dans un article sur Facebook, traduit de l’italien.

C’est la deuxième fois en l’espace de quelques semaines qu’une baleine est capturée dans un filet de pêche. Les garde-côtes italiens et les biologistes ont été appelés sur les lieux il y a trois semaines dans les mêmes eaux après qu’un cachalot a été également capturé dans un filet et finalement libéré.

Les garde-côtes italiens ont déclaré que cette année avait été exceptionnellement intense alors que la pêche illégale de ces animaux aquatiques se poursuivait.

Selon le Fonds mondial pour la nature, la plupart des espèces de baleines sont confrontées à un risque élevé d’extinction à l’état sauvage. Plus de 1 000 baleines sont tuées chaque année en raison de la chasse commerciale à la baleine.

Depuis janvier, plus de 100 kilomètres de filets de pêche ont été confisqués par les autorités.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Chelsea disperse Manchester United et file en finale

le maire de Portland veut le départ des troupes fédérales après une nouvelle nuit de violences