Un hélicoptère canadien de l'OTAN impliqué dans un incident au large des côtes de la Grèce

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

TORONTO –
Un hélicoptère canadien de l'OTAN a été impliqué dans un incident au large des côtes de la Grèce et une mission de recherche et de sauvetage est actuellement en cours.

Dans une paire de tweets, les Opérations des Forces armées canadiennes ont déclaré avoir perdu le contact avec le cyclone CH-148, qui avait été déployé à bord de la frégate de classe Halifax NCSM Fredericton, et «participait à des exercices alliés au large des côtes de la Grèce» dans le cadre de Opération Rassurance.

Des opérations de recherche et de sauvetage sont actuellement en cours.

L'armée a déclaré qu'elle ne pouvait pas fournir d'autres informations pour le moment car la situation évoluait.

Dans un communiqué, le colonel Juanita Chang, chef des Affaires publiques du quartier général suprême Allied Powers Europe, a également confirmé l'incident, mais a fourni quelques détails supplémentaires.

"Je confirme qu'il y a eu un incident impliquant un hélicoptère d'un navire sous commandement de l'OTAN", a déclaré Chang dans le communiqué. «Il y a actuellement une opération de recherche et de sauvetage en cours et des notifications nationales sont en cours. "

En janvier, le NCSM Fredericton a quitté Halifax pour un déploiement de six mois en Europe pour l’opération de réassurance, qui vise à «renforcer la défense collective de l’OTAN» et à faire preuve de solidarité avec les pays alliés en Europe centrale et orientale, selon le site Web des Forces armées canadiennes.

Plusieurs navires de guerre canadiens impliqués dans la mission avaient été rappelés en raison du COVID-19, mais le NCSM Fredericton est resté.

Le navire s'est rendu en Italie en mars et devait se rendre en Grèce et en mer Noire en tant que l'un des huit navires de guerre du groupe maritime permanent 2 de l'OTAN, qui assure une présence militaire en mer Méditerranée.

Les militaires canadiens ont commencé à utiliser les hélicoptères Cyclone à des fins d'entraînement en 2015, après plus d'une décennie de retards coûteux avec le constructeur Sikorsky. Ce n'est qu'en 2018 que les militaires ont commencé à les utiliser dans de vraies missions.

L'armée était censée avoir reçu 28 cyclones de Sikorsky en novembre 2008, mais à ce jour, elle n'en a reçu que 18.

Avec des fichiers de La Presse Canadienne

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus

No Content Available