Les dommages causés par l’explosion à Beyrouth dépassent 15 milliards de dollars, selon le président libanais

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Le président libanais Michel Aoun a déclaré mercredi que les dommages matériels causés par une explosion massive à Beyrouth la semaine dernière pourraient coûter plus de 15 milliards de dollars, selon l’agence de presse officielle libanaise.

«Les premières estimations des pertes subies par le Liban dépassent 15 milliards de dollars, en plus d’autres pertes matérielles, des dommages au port et du besoin de matériaux de construction pour reconstruire les quartiers détruits par les bombardements», a déclaré Aoun lors d’une conversation téléphonique avec le roi espagnol Felipe VI.

Felipe a déclaré que l’Espagne avait envoyé une aide d’urgence et continuerait de fournir une assistance pour aider le Liban à se remettre à la suite de l’accident.

« Le peuple espagnol est solidaire du peuple libanais dans cette épreuve qu’il a endurée », a déclaré Felipe.

Un communiqué de la Direction générale libanaise des affaires de sécurité a annoncé qu’au moins 3 972 bâtiments et 4 214 véhicules avaient été endommagés par l’explosion.

La puissante explosion a secoué la capitale libanaise et ses environs après que 2750 tonnes de nitrate d’ammonium stockées dans un entrepôt ont pris feu.

L’onde de choc a rasé les bâtiments voisins et causé d’importants dégâts matériels à Beyrouth, laissant des centaines de milliers de résidents sans abri.

Cela s’est produit alors que le Liban faisait face à une grave crise financière en plus de la pandémie de coronavirus.

Comments

0 comments

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus