la France première qualifiée, l’Espagne contrariée

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

La France, victorieuse avec la forme samedi au Portugal (1-0), est la première sélection à décrocher son ticket pour la phase finale de la Ligue des nations alors que l’Espagne, tenue en échec en Suisse (1-1) jouera une finale mardi face à l’Allemagne.

Les Portugais, vainqueurs de l’Euro-2016 (contre les Bleus) et de la première édition de la Ligue des nations en 2019, ne disputeront donc pas le « Final 4 » de la deuxième édition.

Grâce à un but de N’Golo Kanté peu avant l’heure de jeu, les Français, champions du monde, se sont qualifiés avant même la dernière journée pour le tournoi à quatre qui aura lieu en octobre 2021, en principe dans le pays vainqueur du groupe 1: Italie, Pays-Bas ou Pologne.

Portugais et Français, à égalité de points (10) avant la rencontre et qui avaient fait match nul 0-0 à l’aller, se sont longtemps neutralisés. Anthony Martial a touché la barre en première période, lors d’un temps fort des Bleus.

Mais grâce au milieu de terrain de poche de Chelsea, la France s’est assez logiquement imposée et avec 13 points, elle ne peut plus être rejointe en tête de son groupe, avant son ultime rencontre mardi face à la Suède, qui a battu la Croatie (2-1) samedi.

– Double raté de Ramos –

Dans le groupe 4, l’Espagne, leader du groupe jusque-là, a peiné pour ramener un piètre match nul de Suisse (1-1). Peu en jambes, face à des Helvètes réduits à dix à la 79e minute, les Espagnols ont même manqué deux pénaltys: à chaque fois, le portier suisse Yann Sommer est parti du bon côté pour repousser les frappes du capitaine Sergio Ramos, qui fêtait sa 177e sélection, record européen de Gianluigi Buffon battu. Mais à la 89e minute, Gerard Moreno a soulagé son équipe.

L’Allemagne en a profité pour prendre la tête du groupe en dominant l’Ukraine (3-1) à Leipzig, grâce notamment à un doublé de Timo Werner. Avec un point de retard sur l’Allemagne (8 contre 9), la Roja qui reçoit les Allemands (9 pts) mardi devra s’imposer pour disputer le Final 4.

Dimanche, ce sera au tour notamment de la Belgique et de la Pologne d’occuper le terrain.

Les Diables rouges, dans le groupe 2, ont l’avantage de disputer leurs deux dernières rencontres à domicile mais ont besoin d’une aide pour s’assurer de la tête du groupe A2 dès dimanche. Les partenaires d’Eden Hazard, toujours indisponible, doivent battre l’Angleterre dimanche à Louvain, et espérer que le Danemark ne batte pas l’Islande, déjà reléguée, au même moment à Copenhague.

Le Danemark peut encore se qualifier, au bénéfice du goal average en cas d’égalité avec l’Angleterre.

Mercredi, les dernières rencontres opposeront l’Angleterre à l’Islande et la Belgique au Danemark.

Dans le groupe 1, la Pologne, surprenant leader, peut également décrocher son ticket mais à une double condition: battre l’Italie chez elle à Reggio Emilia et que les les Pays-Bas ne prennent pas les trois points à Amsterdam face à la Bosnie-Herzégovine, dernière du groupe.

Mercredi, l’Italie se déplacera en Bosnie-Herzégovine et la Pologne accueillera les Pays-Bas.

Comments

0 comments

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus