première défaite à l’extérieur cette saison pour les Lakers

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Tobias Harris, bourreau des Lakers: les Sixers de Philadelphie ont infligé aux champions NBA en titre leur première défaite de la saison (107-106) à l’extérieur, mercredi soir dans le choc entre leaders des deux conférences.

Il s’en est pourtant fallu d’un rien. Et sans Harris, auteur du tir de la gagne à trois secondes de la fin, les Lakers l’auraient sans doute emporté à l’issue d’un beau retour.

Menés de 12 points à 3 min 7 sec du buzzer, les coéquipiers de LeBron James ont ensuite inscrit 13 points d’affilée, prenant même la tête (106-105) à quelques secondes de la fin. Puis Harris est arrivé de la gauche, inscrivant le tir victorieux sur la tête d’Alex Caruso et douchant ainsi les espoirs des Californiens.

– La faute de LeBron –

Philadelphie stoppe ainsi la série de 10 victoires des Lakers depuis le début de la saison et permet au Utah Jazz, vainqueur face à Dallas (116-104) mercredi soir, de prendre la tête de la conférence ouest.

Pour s’imposer les Sixers ont pu compter sur Harris, mais aussi sur Joel Embiid (28 points) et Ben Simmons, qui a réussi un triple-double avec 17 points, 11 rebonds et 10 passes décisives.

« Certains pensaient que nous n’avions pas fait nos preuves. Mais nous, nous voulions nous confronter au champion. Pour voir où nous en étions vraiment », a déclaré Harris à l’issue du match.

Seule ombre au tableau: Embiid s’est fait une belle frayeur au troisième quart-temps, retombant lourdement sur le dos — une partie du corps qui le fait souffrir depuis quelque temps – après avoir été poussé par James alors qu’il se relevait pour faire un dunk.

Le pivot des Sixers, qui avait manqué le précédent match de son équipe précisément à cause de douleurs au dos, s’est relevé prudemment et a pu poursuivre la partie. James, malgré cette faute flagrante, n’a pas été sorti par l’arbitre.

Le basket « est un jeu très dangereux », a ensuite déclaré le Camerounais. « Je vous garantis que si ça avait été moi, j’aurais probablement été expulsé du match ».

– Les Nets au bout du suspense –

A l’Est, les Brooklyn Nets ont conquis de haute lutte une victoire 132-128 en prolongation contre les Hawks à Atlanta. Ils enchaînent ainsi un troisième victoire consécutive.

Ils ont été portés par une grande performance de leurs trois leaders: Kevin Durant a marqué 32 points, James Harden a ajouté un double-double ( 31 points, 15 passes décisives), et Kyrie Irving a ajouté 26 points.

Trae Young (28 points, 14 passes) n’a pas été en reste côté Hawks, aidé par Cam Reddish (24 pts), qui a marqué le point de l’égalisation à moins de 30 sec du buzzer pour offrir une prolongation à Atlanta.

Mais les Nets ont tenu bon, pour s’imposer à l’issue d’un match particulièrement serré, où il y aura eu pas moins de 21 changements en tête et où chaque équipe n’aura jamais mené par plus de 7 points d’avance.

Côté Est, Giannis Antetokounmpo et Milwaukee restent en embuscade derrière les Sixers, après leur victoire (115-108) sur Toronto. Le double MVP a inscrit 24 points, 18 rebonds et neuf passes pour les Bucks.

Damontas Sabonis, malgré une contusion à un genou en début de match, a lui réalisé un triple double (22 points, 11 rebonds et 10 passes) pour permettre aux Pacers de battre les Hornets 116-106.

Dans les autres matches de la soirée, Brandon Ingram et Zion Williamson ont marqué 32 points chacun pour offrir un succès aux Pélicans de la Nouvelle-Orléans face aux Washington Wizards 124-106, contrant les 47 points d’un Bradley Beal, encore impeccable.

Comments

0 comments

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus