Libération sous caution de cinq réfugiés érythréens détenus en Égypte

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Cinq réfugiés érythréens retenus par les autorités égyptiennes ont été libérés sous caution par un tribunal de la capitale, Le Caire, après trois mois de détention.

Les réfugiés ont été arrêtés au Caire devant le bureau du HCR en juillet alors qu’ils protestaient contre le retard pris dans le traitement des enregistrements des demandeurs d’asile nouvellement arrivés.

Au cours de la manifestation, la police égyptienne a arrêté plus de 40 réfugiés érythréens, mais la plupart d’entre eux ont été libérés le même jour, à l’exception des cinq détenus qui se trouvaient dans différentes cellules de détention, a appris la BBC.

Le mouvement érythréen pour la démocratie et les droits de l’homme, basé à Londres, a déclaré dans une déclaration que le cautionnement était fixé à 950 dollars (739 £) pour chaque réfugié.

Le groupe a invité le HCR à se pencher sur les besoins des réfugiés érythréens, notamment en matière d’alimentation, d’abris et de sécurité contre la traite.

Comments

0 comments

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus