Le lien Mauro Icardi ramène Kylian Mbappe à Monaco – Thomas Tuchel

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Le partenariat monégasque de Kylian Mbappe avec Radamel Falcao a pris l'Europe d'assaut et Thomas Tuchel voit des similitudes avec lui et Mauro Icardi.

Le partenariat prolifique de Kylian Mbappe avec Mauro Icardi rappelle au patron du Paris Saint-Germain Thomas Tuchel la célèbre alliance que la star de la France a eue avec Radamel Falcao à Monaco.

Mbappe a marqué 19 fois en 21 apparitions pour le PSG cette saison, tandis qu'Icardi en a 17 sur 20 depuis qu'il a été prêté par l'Inter.

Aucun des deux hommes n'a été en mesure de figurer sur la feuille de match lors du match nul 3-3 dimanche contre Monaco mais, avant le retour prévu mercredi au Stade Louis II, Tuchel a rendu un hommage élogieux à leur partenariat.

Mbappe a fait irruption sur la scène du football français et européen en jouant aux côtés de Falcao du côté de Monaco qui a stupéfait le PSG de remporter la Ligue 1 en 2016-17, tout en atteignant les demi-finales de la Ligue des champions – battant un club du Borussia Dortmund entraîné par Tuchel en route .

"Oui, c'est un peu similaire parce que Falcao est un peu similaire à Mauro, il aime vraiment jouer en tant que numéro neuf, et il peut jouer seul", a déclaré le tacticien allemand aux journalistes.

«Kylian bouge plus, il se déplace rapidement sur les ailes. C'est une bonne combinaison, c'est bon pour les deux, ils aiment jouer ensemble et ils sont dangereux ensemble.

«C'est bien parce que nous avons toujours deux joueurs dans le dernier tiers et c'est difficile de se défendre contre. C'est un bon mélange. "

Mbappe et Icardi devraient tous les deux commencer mercredi, surtout à la lumière de l'absence d'Edinson Cavani du groupe itinérant, bien que Tuchel pourrait mélanger son peloton ailleurs avec quatre matchs à l'extérieur consécutifs à l'ordre du jour avant la fin de ce mois – un calendrier avec lequel le l'entraîneur-chef est loin d'être satisfait.

"C'est mauvais pour les joueurs, ils sont morts! Ils ne dorment jamais », a-t-il dit.

«Nous devons toujours gérer quand nous nous entraînons et quand nous les laissons dormir parce que bien dormir est la meilleure chose à récupérer. C'est prouvé.

«Mais nous ne dormons jamais. On perd le rythme. Si on le fait une fois, d'accord, mais si on le fait quatre fois pendant deux semaines, on se couche à 3h, 4h, 5h. C'est dur."

Comments

0 comments

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus