L'Afrique du Sud entrera en lock-out à l'échelle nationale à partir de jeudi

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

JOHANNESBURG –
L'Afrique du Sud, l'économie la plus industrialisée d'Afrique et une nation de 57 millions d'habitants, va entrer dans un lock-out national pendant 21 jours à partir de jeudi pour lutter contre la propagation du nouveau coronavirus.

Le président sud-africain Cyril Ramaphosa a annoncé lundi les mesures en réponse à l'augmentation du nombre de cas de COVID-19 à 402. L'Afrique du Sud sera le troisième pays d'Afrique à fermer toutes ses activités économiques, sauf essentielles, après le Rwanda et la Tunisie.

Les cas de coronavirus en Afrique du Sud ont bondi de 47% lundi par rapport à la veille avec 128 nouveaux cas, augmentant les craintes d'une croissance exponentielle et faisant de lui le pays avec le plus de cas en Afrique, succédant à l'Égypte.

Plus de la moitié du total des cas en Afrique du Sud se trouvent dans la province de Gauteng, qui comprend Johannesburg, la plus grande ville du pays avec 5,7 millions d'habitants, et la capitale, Pretoria, avec 2,4 millions, selon les chiffres publiés par le ministère de la Santé.

L'Afrique du Sud n'a pas enregistré de décès dû à la maladie. La majorité des cas sont des voyageurs d'Europe et d'autres pays, mais le nombre de cas transmis localement est en augmentation.

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus

No Content Available