L'Europe n'était pas bien préparée à la pandémie de coronavirus, selon le Maas allemand

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Le ministre allemand des Affaires étrangères, Heiko Maas, a déclaré que l’Europe devait reconnaître qu’elle n’était «pas bien préparée» à la pandémie de coronavirus.

Dans une déclaration marquant la Journée de l'Europe, Maas a déclaré qu'au départ, la plupart des pays, dont l'Allemagne, se concentraient sur la lutte contre l'épidémie à la maison.

Tout en défendant la réponse nationale comme «nécessaire, afin de sauvegarder notre capacité à agir et ensuite aussi aider les autres», Maas a déclaré que l'Union européenne avait «grandi dans la crise».

La lenteur de la réaction de l’UE a cédé la place à une aide médicale transfrontalière, à un vaste soutien financier et à des programmes de recherche scientifique coordonnés.

Maas a qualifié la solidarité apportée par les États membres de l'UE de "unique au monde", ajoutant que l'Allemagne souhaitait que le bloc sorte plus fort de la crise. Berlin prend le relais de la présidence tournante de six mois de l'Union des 27, le 1er juillet.

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus

No Content Available