La maltraitance des enfants augmente en Éthiopie avec les restrictions Covid-19

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Il y a eu un pic de maltraitance des enfants dans la capitale éthiopienne, Addis-Abeba, apparemment causé par les restrictions introduites à la mi-mars pour ralentir la propagation du coronavirus.

Les données des hôpitaux suggèrent que plus de 100 enfants ont été violés – dont certains par des membres de la famille.

De plus, 50 femmes ont déclaré avoir été agressées.

Les abus sexuels sur les enfants sont depuis longtemps un problème grave à Addis-Abeba, mais maintenant que les écoles sont fermées et que les gens sont invités à rester à la maison en raison de la pandémie de Covid-19, les incidents augmentent.

Un responsable du bureau des affaires féminines et des enfants de la ville a déclaré à la BBC que les victimes étaient traitées dans trois établissements de la ville.

Ils n’ont pas dit si quelqu’un avait été arrêté.

L’Éthiopie a connu une forte augmentation du nombre de personnes contractant un coronavirus au cours des deux dernières semaines, dont 65 agents de santé de première ligne.

Comments

0 comments

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus