« Cinq à six » absents contre la Finlande, dont Pavard (Deschamps)

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp
79e7c08c79d5df803ed95cfa05a15447027e426e.jpg

Le sélectionneur français Didier Deschamps a indiqué mardi que « cinq à six joueurs » seraient indisponibles pour le match amical mercredi contre la Finlande, dont le latéral droit Benjamin Pavard qui soigne une blessure musculaire.

« Benjamin Pavard ne sera pas disponible, ce sera le cas de 5 à 6 joueurs que je ne pourrai pas utiliser demain (mercredi) », a indiqué le patron des champions du monde en visio-conférence de presse.

Mardi soir, le défenseur du Bayern Munich n’a pas participé à l’entraînement collectif à Clairefontaine, comme ses coéquipiers en club Corentin Tolisso et Lucas Hernandez, ainsi que le milieu de la Juventus Turin Adrien Rabiot également resté en salle, selon l’encadrement.

Les Parisiens Presnel Kimpembe (pied) et Kylian Mbappé (cuisse), arrivés blessés lundi, ont travaillé avec les kinés « en marge du groupe mais sur le terrain », a-t-on précisé de même source.

Deschamps compte donner du temps de jeu à des remplaçants habituels avant les deux échéances qui comptent en Ligue des nations, samedi à Lisbonne dans le choc du groupe contre le Portugal, puis mardi face à la Suède à Saint-Denis.

Le gardien Steve Mandanda, doublure du capitaine Hugo Lloris, « sera titulaire demain », a ainsi confirmé le sélectionneur, qui avait procédé de la même manière en octobre lors de l’amical gagné 7-1 contre l’Ukraine.

En défense, Kurt Zouma pourrait débuter dans l’axe s’il venait à laisser au repos Varane. Sur le côté droit, Deschamps devra trancher entre le Monégasque Ruben Aguilar, nouveau venu en sélection après avoir été convoqué lundi soir en renfort, et le lyonnais Léo Dubois qui a disputé le choc contre Saint-Etienne (2-1) dimanche.

Devant, Deschamps a la possibilité de lancer Marcus Thuram, fils de l’ancien international Lilian, appelé pour la première fois en équipe de France.

« Etre +fils de+ n’est pas un critère de sélection, s’il est là c’est que je considère qu’il le mérite », a encore rappelé le sélectionneur mardi devant la presse.

L’attaquant de Mönchengladbach en Allemagne, capable d’évoluer sur le côté gauche ou dans l’axe, a effectué mardi soir des exercices avec ballon et des étirements avec les 15 autres joueurs de champ disponibles, avant de prendre part à un « jeu réduit » sur une moitié de terrain en compagnie de Mandanda et du gardien lillois Mike Maignan, selon l’encadrement.

Comments

0 comments

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus