Portugal-France, « comme une finale », estime Santos

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Le choc Portugal-France samedi à Lisbonne, lors de la 5e et avant-dernière journée de Ligue des nations, sera un match « décisif », « comme si c’était une finale », a affirmé vendredi le sélectionneur portugais Fernando Santos.

« C’est bien sûr un match décisif car une victoire d’une des équipes règle tout. C’est comme si c’était une finale », a déclaré en conférence de presse le coach de 66 ans, alors que les deux sélections sont à égalité de points en tête du groupe 3 de Ligue A.

Le premier du goupe sera qualifié pour la phase finale de la plus récente compétition de l’UEFA.

« A mon avis les deux équipes vont jouer pour gagner, mais elles ne vont pas se déséquilibrer. Elles vont se respecter, mais sans soumission, comme en France » lors du match aller qui s’est terminé sur un nul (0-0), a-t-il affirmé.

« Respecter son adversaire c’est le connaître très bien et essayer de le blesser sans qu’il nous blesse », a ajouté Santos en soulignant que le Portugal ne tenterait pas d’arracher un nul sans but qui lui serait favorable avant d’aborder son dernier match mardi en Croatie.

« Mon objectif c’est toujours de gagner. (…) Nous devons faire preuve de dynamique, de qualité et de créativité pour marquer des buts », a-t-il en précisant toutefois que « nous sommes toujours plus proches de gagner si nous ne prenons pas de but ».

Evitant de s’épancher sur la forme ou le moral de son attaquant vedette Cristiano Ronaldo, Santos a quand même indiqué que le quintuple Ballon d’or était « physiquement bien ».

Sur les Bleus, le sélectionneur portugais a laissé entendre qu’il s’attendait à ce que Didier Deschamps aligne « un trident offensif plus mobile » que lors du match aller, avec Anthony Martial à la place d’Olivier Giroud aux côtés d’Antoine Griezmann et Kylian Mbappé, même si ce dernier reste incertain.

Pour le défenseur José Fonte, qui devrait prendre la place de Pepe, blessé, « Mbappé est effectivement un joueur qui peut faire la différence, mais la France en a d’autres et ils sont collectivement très forts ».

« C’est à nous d’être concentrés et solides » pour « gagner et régler ça tout de suite », a ajouté le Lillois.

Comments

0 comments

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus