Rugby: des milliers de spectateurs à Tokyo pour le défilé des « Brave Blossoms »

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Des milliers de Japonais ont salué mercredi les joueurs de l’équipe nationale de rugby, les « Brave Blossoms », qui ont défilé mercredi dans Tokyo pour célébrer leur brillant parcours lors du Mondial-2019, organisé cet automne dans l’archipel nippon.Emmenés par leur emblématique capitaine Michael Leitch, les Brave Blossoms ont remonté à pied et en costume-cravate une avenue du centre-ville de la capitale japonaise, bordée de ginkgos au feuillage automnal doré et de gratte-ciels. »Je suis surpris de voir tellement de gens ici, et je suis très heureux de constater que nous avons été capables d’avoir un impact aussi important au Japon », s’est félicité Michael Leitch.Le Japon a atteint cette année les quarts de finale de la Coupe du monde de rugby pour la première fois de son histoire, en s’imposant notamment face à l’Irlande puis face à l’Ecosse, deux nations historiques du ballon ovale.En quarts de finale les Brave Blossoms se sont inclinés avec les honneurs face à l’Afrique du Sud, future championne du monde.Leurs exploits ont fait vibrer un pays qui jusque-là n’avait d’yeux que pour le baseball et le sumo principalement. Dans les stades, dans les « fans zones » ou devant leurs télévisions, les Japonais ont massivement suivi les matches de leur équipe pendant la Coupe du monde. »One Team » (Une équipe), la devise des Brave Blossoms, a d’ailleurs été désigné début décembre comme le principal mot de l’année 2019 au Japon lors d’un concours annuel très médiatisé. »J’espère que le rugby va devenir populaire parmi les jeunes générations », a déclaré à l’AFP Koji Kabuki, un employé de 48 ans qui assistait au défilé mercredi en arborant le maillot aux rayures rouges et blanches de l’équipe nationale.Le rugby avant, « ça ne m’intéressait pas, honnêtement », a confié Masae Honma, 51 ans, venue de la préfecture de Tochigi, à une centaine de kilomètres au nord de Tokyo.Mais elle est devenue une fervente amatrice après avoir assisté aux « moments historiques » de la Coupe du monde: « Maintenant je trouve que c’est un sport génial ».

Comments

0 comments

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus