Robert Pires: Liverpool remportera le titre invaincu, mais les Invincibles d'Arsenal ont eu plus de mal

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

L'ancienne star d'Arsenal, Robert Pires, pense qu'une Premier League plus facile aidera Liverpool à remporter le titre sans perdre un match.

Liverpool remportera la Premier League et affrontera les «Invincibles» d'Arsenal car il n'y a pas d'équipes suffisamment compétentes pour les arrêter, selon Robert Pires.

L'équipe de Jurgen Klopp compte 19 points d'avance sur le haut du tableau après avoir remporté 23 points et tiré l'un de ses 24 matchs de haut niveau.

Les Reds n’ont pas perdu un match de championnat depuis plus de 12 mois et semblent destinés à remporter un premier titre de champion en 30 ans, alors qu’ils pourraient également égaler l’exploit d’Arsenal de passer toute la saison de championnat invaincue en 2003-04.

Pires, un élément clé du côté légendaire d'Arsène Wenger au cours de cette étonnante campagne, ne voit aucune raison pour que Liverpool ne puisse pas dépasser leur réussite car il pense que la qualité en Premier League n'est pas aussi élevée.

Lorsqu'on lui a demandé si Liverpool pouvait rester invaincu pour la saison, Pires a déclaré à France Football: «Oui, parce qu'ils ont tout pour eux: l'équipe, les résultats, la chance, l'entraîneur… Je pense que beaucoup de gens seront d'accord .

"Compte tenu de la façon dont ils jouent depuis un certain temps, je ne vois pas qui les dérangerait. Même Manchester City… quand je regarde le match contre City (victoire 3-1 pour Liverpool à Anfield en novembre), il y a trop de différence.

"C’est comme ça qu’ils défendent tous. Ils jouent dans un 4-3-3 et dès qu'ils perdent le ballon, surtout au milieu, ils sont forts, physiques.

«Je pensais qu'ils auraient une petite baisse de vitesse parce qu'ils n'arrêtent pas de jouer et qu'ils continuent de voyager. Après le lendemain de Noël, je pensais qu'ils allaient s'effondrer de toute façon, et non les gars sont toujours là physiquement.

«Aujourd'hui, techniquement, la Premier League a un peu baissé. C’est un peu une observation que les gens font ici. Quand vous voyez les équipes de Manchester United, Chelsea, Tottenham ou Arsenal, ce n'est pas aussi fort qu'il y a quelques années. Les seuls qui peuvent les déranger sont Manchester City.

«Ils seront champions en devenant invaincus, mais ils peuvent également battre notre record. Tout a changé aujourd'hui. Les gens vont comparer, mais je pense que c'était beaucoup, beaucoup plus difficile à notre époque.

«Comme je l'ai déjà dit, techniquement, de nombreuses équipes, en particulier les grandes, ont baissé d'un cran. Il n'y avait pas de caméras, pas de VAR. Quand les gars voulaient rester coincés…

«Et, surtout, lorsque vous avez joué à l'extérieur. Je me souviens des matchs de Leeds (United), Blackburn (Rovers), Bolton (Wanderers)… il fallait s'y habituer. »

Pires voit des similitudes entre Liverpool et son ancien côté d'Arsenal dans la façon dont ils ne comptent pas sur un seul joueur pour porter l'équipe.

Cependant, l'ancienne star de France pense que les Gunners d'autrefois avaient une qualité plus individuelle.

«Je pense que nous sommes assez proches, assez similaires en termes de joueurs, mais pas en termes de tactique puisque nous jouions dans un 4-4-2 traditionnel et très à l'ancienne. Mais physiquement et techniquement, je pense que nous sommes très similaires », a-t-il déclaré.

«Ils ont, comme nous, plusieurs joueurs capables de faire la différence, pas seulement un ou deux. C’est le point fort.

«Sadio Mane est Pires! (Roberto) Firmino est Thierry Henry. Encore une fois, je ne pense pas que quiconque puisse égaler Thierry Henry, même si Firmino est très bon. Titi est trop en avance.

«C’est pourquoi j’aurais aimé voir un duel Virgil van Dijk-Thierry Henry. Cela aurait été vraiment intéressant.

"Henderson … non, Pat Vieira est plus fort, je suis désolé. Gilberto Silva aussi. "

La course invaincue d'Arsenal a pris fin avec une défaite 2-0 contre Manchester United à Old Trafford en octobre 2004, et ils ont continué à perdre encore quatre fois cette saison en perdant leur titre contre Chelsea.

Pires dit que le test d’acide de Liverpool interviendra lorsque leur propre course sans défaite sera terminée.

«Vous gagnez, vous gagnez, vous gagnez – il n'y a pas de problème. Vous vous sentez euphorique, invincible, ce qui est normal. Mais quand on perd, c'est un vrai coup dur. Vous n'y êtes pas habitué. Psychologiquement, vous prenez un coup et vous devez être prudent par la suite », a-t-il ajouté.

"Ils vous disent depuis des mois que vous êtes invincible, que vous êtes la meilleure équipe, et que ça peut être brutal quand ça s'arrête."

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus

No Content Available