Favre coupe court aux rumeurs de départ et répond à Matthäus

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

L’entraîneur de Dortmund Lucien Favre a estimé mercredi « inacceptable » la façon dont le consultant star de Sky Allemagne Lothar Matthäus avait lancé une rumeur sur son prochain départ du club, qui pointe désormais à sept points du Bayern après la défaite 1-0 la veille dans le « Klassiker ».

« C’est vraiment incroyable et pour moi ce n’est pas acceptable », a déclaré sur le site Bild.de le technicien suisse, connu pour sa pondération et que l’on n’avait jamais connu aussi virulent depuis son retour en Allemagne en début de saison dernière.

« J’ai un contrat, j’irai au bout. Je suis bien ici », a précisé mercredi sur Sky Lucien Favre, dont les paroles ont été « mal interprétées » selon lui.

Mardi soir, une petite phrase du Suisse avait provoqué l’émotion. Interrogé sur ses capacités d’entraîneur à remporter un titre un jour avec Dortmund, il avait répondu: « On dit ça ici depuis des mois, je sais comment ça fonctionne. Je parlerai de ça dans quelques semaines ».

Il n’en fallait pas plus pour raviver les rumeurs sur son prochain départ. Orfèvre tacticien et excellent formateur, Favre est aussi régulièrement accusé de ne pas savoir transmettre à ses joueurs la passion nécessaire aux grands exploits.

– « Complètement fou » –

La presse allemande a ainsi rappellé que l’entraîneur de 62 ans, en contrat jusqu’en 2021, n’a jamais dépassé en deux ans les huitièmes de finale de la coupe d’Allemagne ni de la Ligue des champions, et a surtout perdu le championnat l’an dernier après avoir compté 9 points d’avance sur le Bayern.

Comme souvent, le quotidien populaire Bild a mené la charge. Sous le titre « Pourquoi il n’y aura pas de troisième année avec Favre », le journal assène que le Suisse « n’est pas un entraîneur capable de gagner un titre! (…) trop timide, trop peu sûr de lui, trop dépourvu d’émotions ».

Lothar Matthäus, consultant vedette de Sky Allemagne, avait aussi immédiatement réagi: « dès que j’ai entendu ça, j’ai pensé +Favre va partir et Kovac va venir+ ».

« Désolé, mais Lothar ne peut pas savoir tout ce qui se passe en interne chez nous. Je suis l’entraîneur, je vois mes joueurs tous les jours. Il fait son travail, moi le mien », a réagi Favre.

« Ce qu’on a fait avec ma phrase est complètement fou (…) Je n’ai jamais rien dit de tel, et je ne l’ai même pas sous-entendu », a réagi Favre, qui dit n’avoir « aucune compréhension pour cette interprétation » de ses propos.

« Je suis heureux à Dortmund, j’ai un contrat jusqu’en 2021 et je veux absolument être sur le banc la saison prochaine encore », martèle-t-il.

Le patron du Borussia Hans-Joachim Watzke a tenté d’éteindre l’incendie mercredi matin, alors qu’il reste six journées de Bundesliga et, au minimum, une qualification pour la Ligue des champions à assurer.

« Il n’y a actuellement absolument aucun motif pour un débat sur l’entraîneur », a-t-il dit, « nous faisons une très très bonne deuxième partie de championnat, nous avions pris avant ce match (contre le Bayern, ndlr) 27 points sur 30 possibles, et on nous complimente de tous côtés ».

Watzke, qui a recruté haut de gamme depuis un an (Julian Brandt, Mats Hummels, Thorgan Hazard, plus Erling Haaland et Emre Can cet hiver) avait fixé comme objectif le titre de champion. La défaite mardi contre le Bayern a pratiquement anéanti tous les espoirs.

Comments

0 comments

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus