Les enfants ne sont pas de grands propagateurs du coronavirus, selon une étude

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Une étude de l’Institut national néerlandais pour la santé (RIVM) publiée mercredi a conclu que les enfants de moins de 12 ans jouent peu de rôle dans la transmission du coronavirus.

L’étude publiée dans la principale revue médicale du pays, Nederlands Tijdschrift Voor Geneeskunde, a suivi l’évolution de la maladie dans 54 familles, dont 227 personnes au total.

Des études menées dans d’autres pays ont précédemment montré que les enfants sont moins souvent infectés par le virus et, une fois infectés, tombent moins souvent gravement malades.

« Oui, les enfants peuvent être infectés, mais la transmission a lieu principalement entre des adultes d’âge similaire et des adultes aux enfants », a indiqué l’étude dans sa conclusion.

« La transmission entre les enfants, ou des enfants aux adultes, comme on le sait dans la grippe, semble être moins courante », a-t-il déclaré.

Une faiblesse possible de l’étude est que les familles étudiées peuvent ne pas être représentatives de l’ensemble de la population néerlandaise.

Les participants ont été choisis dans des familles identifiées par des tests positifs du 23 mars au 16 avril, une période où seuls les personnes gravement malades avec des cas suspects de COVID-19 et les agents de santé étaient testés aux Pays-Bas.

Comments

0 comments

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus