Brême, battu par Wolfsburg, s’éloigne du maintien

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Le Werder Brême s’est éloigné du maintien, en perdant dans les derniers instants contre Wolfsburg (1-0), dimanche lors de la 30e journée de Bundesliga.

Le match nul de Düsseldorf (16e) et la victoire de Mayence (15e), ses deux concurrents, font de cette défaite une très mauvaise opération pour les Brêmois.

Le Werder, club emblématique qui n’a connu la deuxième division qu’une seule saison depuis la création de la poule unique en Bundesliga en 1963, reste 17e, à trois points du barragiste à quatre journées de la fin.

Ce deuxième revers consécutif balaie un peu plus les espoirs nés de la bonne série de sept points en trois matches qui semblait l’avoir lancé au moment du redémarrage de la saison.

Le Werder a craqué dans le dernier quart d’heure, pendant que l’orage s’abattait sur les bords de la Weser. Wout Weghorst, de la tête (82e), a scellé la domination des visiteurs, qui avaient touché la barre par Xaver Schlager une minute plus tôt (81e).

Ce succès permet à Wolfsburg de rester dans le wagon pour la Ligue Europa (6e) avant de recevoir son concurrent Fribourg (8e) pour un choc décisif.

Le calendrier réserve également au Werder des « finales » en vue du maintien, à commencer par un déplacement chez la lanterne rouge Paderborn samedi prochain, peut-être son match de la dernière chance.

Avant la rencontre, les joueurs des deux équipes ont posé un genou à terre, dans un geste de soutien à la lutte antiraciste, après la mort de George Floyd.

Joueurs, arbitres et entraîneurs ont fait de même avant Union Berlin-Schalke. Samedi, le Bayern et de Dortmund s’étaient échauffés avec des t-shirts évoquant le mouvement de protestation mondiale « BlackLivesMatter ».

Dans les deux autres matches de l’après-midi, Schalke 04 (10e) n’a pu faire mieux qu’un nul 1-1 sur la pelouse de l’Union Berlin (13e), tout comme Augsbourg (14e) face à Cologne (12e), ces quatre équipes n’ayant pas encore assuré leur maintien.

Schalke, incapable de gagner en Bundesliga depuis douze matches, s’en est remis à son défenseur anglais Jonjoe Kenny, auteur d’une frappe aux 20 m dans le petit filet gauche (28e) pour répondre à l’ouverture du score de Robert Andrich (11e).

Sur la pelouse d’Augsbourg, l’attaquant français de Cologne Anthony Modeste, n’a eu besoin que de quatre minutes après son entrée en jeu pour inscrire son quatrième but de la saison (86e), le 3e sur ses quatre derniers matches.

Mais Augsbourg, qui avait raté un pénalty en première période, a égalisé moins de deux minutes plus tard grâce à une reprise plat du pied de son défenseur Philipp Max (88e) et compte désormais trois points d’avance sur Düsseldorf, barragiste.

Comments

0 comments

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus