L’Égypte et l’Inde emprisonnent des défenseurs des droits humains en les accusant de terrorisme

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

L’Égypte et l’Inde sont deux régimes qui répriment les opposants et les défenseurs des libertés en les accusant de terrorisme. À l’image de Mohamed El Baqer en Égypte, avocat emprisonné depuis deux ans et Khurram Parvez en Inde, militant des droits humains.

En Égypte, un avocat spécialisé dans la défense des droits humains arrêté en plein tribunal

Au Caire, un cas est emblématique de cette utilisation abusive de la législation antiterroriste, celui de Mohamed El-Baqer. C’est un avocat spécialisé dans la défense des droits humains. Cela fait deux ans qu’il est emprisonné. Des chefs d’accusation, montés de toutes pièces et une arrestation qui en dit beaucoup sur le degré de répression qui sévit en Égypte.

Mohamed El-Baqer s’apprêtait à plaider,…

CLIQUER ICI POUR LIRE LA SUITE

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus

No Content Available