Un expert propose de raccourcir le délai pour la dose de rappel

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Pour maîtriser la pandémie, Richard Neher, membre de la Task force Covid de la Confédération, propose de réduire le délai entre les deuxième et troisième doses de vaccin. Il suggère de passer de six à quatre ou cinq mois.

En raison du délai actuellement en vigueur, de très nombreuses personnes en Suisse ne pourront pas recevoir de dose de rappel avant la fin de l’année, explique Richard Neher dans la SonntagsZeitung.

CLIQUEZ ICI POUR LIRE LA SUITE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus

No Content Available