Christophe Galtier s’en va, Nice renoue avec Lucien Favre

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp
Christophe Galtier s'en va, Nice renoue avec Lucien Favre

Nice n’a pas attendu que Christophe Galtier et le Paris SG officialisent leur accord: le club azuréen a annoncé lundi le retour aux commandes du Suisse Lucien Favre, dont le précédent passage, entre 2016 et 2018, a laissé d’excellents souvenirs malgré une fin difficile.

« Christophe Galtier ne dirige plus l’équipe première de l’OGC Nice. Ce lundi, la reprise des Aiglons a été animée par Lucien Favre, dont le club est fier d’annoncer le retour », a écrit l’OGCN dans un communiqué. Favre, qui est âgé de 64 ans, sera présenté lors d’une conférence de presse programmée à 16h00.

Galtier ne sera donc resté qu’un an sur la Côte d’Azur et la décision niçoise vient confirmer que les discussions entre le technicien et le PSG sont sans doute très avancées.

Pour le remplacer, Nice a choisi de faire revenir un homme qui connait bien les lieux et y a déjà réussi. Avec lui, Nice a en effet fini troisième lors de la saison 2016-2017, avant une saison 2017-2018 moins brillante, terminée à la 8e place.

Les derniers mois avaient alors été compliqués, sur fond de désaccords entre l’entraîneur et le directeur du football Julien Fournier, avec qui Christophe Galtier a eu lui aussi des relations difficiles depuis le dernier mercato d’hiver. Le nom de Fournier, qui pourrait lui aussi quitter Nice rapidement, n’apparaît pas dans le communiqué de l’OGCN.

« Je suis absolument ravi que Lucien Favre nous rejoigne. C’est un entraîneur expérimenté, qui a rencontré le succès en Bundesliga, mais aussi ici à Nice », a déclaré Jim Ratcliffe, propriétaire du club et du groupe Ineos, cité dans le communiqué.

« Partout il a suscité respect et admiration. Sa façon de faire évoluer ses équipes nous plaît et correspond parfaitement à la vision que nous avons chez Ineos du style de jeu que nous voulons pour l’OGC Nice », a ajouté le milliardaire anglais.

– « Nouvelle phase » –

Dans une « lettre aux supporters », Jim Ratcliffe a également estimé que ce changement d’entraîneur coïncidait avec « une nouvelle phase » du projet Ineos, après un « premier chapitre » de trois ans.

« Nous pensons que c’est le moment d’élever nos ambitions. Nous devons amener l’OGC Nice au cœur de la famille sportive d’Ineos afin que le club puisse apprendre des autres sports et innover davantage », a-t-il écrit, évoquant « de grands, audacieux et singuliers projets dont nous parlerons davantage dans les mois à venir ».

« Nous devons continuer à moderniser tous les aspects du club et contribuer à faire de l’OGC Nice le club le plus innovant, le plus performant et le plus prospère possible », a-t-il ajouté.

Cette mission a été confiée à David Brailsford, l’ancien manager de l’équipe cycliste Ineos (ex-Sky), qui a mené ces dernières semaines un audit interne au sein du club.

Mais sur le terrain, c’est donc Favre qui devra contribuer à ramener un peu de stabilité et de brio à une équipe qui, depuis son départ, a connu trois entraîneurs (Patrick Vieira, Ardan Ursea et Galtier) et une qualité de jeu très inégale.

Pour l’aider dans sa mission, le Suisse sera accompagné de Christophe Moulin et Arjan Peço, « qui complètent le staff actuel de l’équipe première », selon le communiqué de l’OGCN.

Favre devrait également avoir dans son staff Frédéric Gioria, son ancien adjoint, qui était également celui de Galtier la saison dernière et de Vieira auparavant.

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus