Côte d’Ivoire-AIP/ Le système des Nations Unies passe en revue des projets et réalisations à Abidjan

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Abidjan, 07 nov 2021 (AIP)- Le Système des Nations Unies pour le Développement (SUND) en Côte d’Ivoire a initié une visite dans différentes communes du District autonome d’Abidjan en vue de présenter quelques initiatives/projets  à Abidjan pour la mise en œuvre d’un nouveau Cadre de coopération pour le développement durable (CCDD) pour la période 2021-2025 aligné sur le nouveau Plan national de développement (2021-2025) et les Objectifs de développement durable (ODD).

Dans la matinée du jeudi 04 novembre 2021, les journalistes ont été conduits dans une usine à Vridi pour visiter de nouvelles installations qui permettent de faciliter le traitement des déchets. Du nouveau matériel offert par  l’Organisation des Nations Unies pour le Développement industriel (ONUDI) permet aujourd’hui à l’usine de se démarquer dans le secteur et de faire face à la concurrence.

Après la visite de l’usine, la presse a été conviée au marché de Marcory. Cette fois se sont des femmes qui expriment leur joie. Grâce à un appui du Bureau international du travail (BIT), elles ont pu se constituer en coopérative moderne du vivrier de Marcory (COMOVIMAR).

« Avant j’éprouvais des difficultés à m’approvisionner. Depuis que nous nous sommes organisées en coopérative, il est plus facile pour moi d’aller chercher la banane. Nous  nous associons à quatre ou cinq pour aller chercher les marchandises à l’intérieur du pays », s’est félicité Fofana Mariam, commerçante de banane plantain qui, comme les autres femmes, a pu bénéficier d’une formation et est déclarée à la Caisse nationale de prévoyance sociale (CNPS).

Selon la spécialiste principale pour les activités des travailleurs au BIT, Kattia Paredes Moreno, l’organisation est en train d’appuyer et accompagner cette coopérative  sur des valeurs d’indépendance, de démocratie, de solidarité et d’entraide entre travailleurs et ce, dans le but d’améliorer leurs moyens de subsistance (sécurité économique) et d’accès aux droits fondamentaux (liberté d’association, protection sociale, représentation et participation au dialogue social, travail décent).

En début d’après midi, les hommes de médias ont été conduits toujours dans la même commune sur un projet d’alphabétisation fonctionnelle des commerçantes par les Technologies de l’information et de la communication (TIC).

Conduit par l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO), ce projet vise à contribuer au renforcement des capacités  managériales et à l’autonomisation d’environ 400 commerçantes des marchés d’Abidjan à travers l’alphabétisation par le numérique.

(AIP)

bsb/fmo



Nombre de Vues:
8

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus

No Content Available