Barcelone sans pitié pour un Villeurbanne diminué

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Déjà défait mardi par le Real Madrid (87-74), l’Asvel Lyon-Villeurbanne s’est de nouveau incliné vendredi dans sa salle de l’Astroballe de Villeurbanne devant le FC Barcelone 80 à 60 lors de la 11e journée de l’Euroligue.

Le Barça prend la tête du classement avec neuf victoires (deux défaites), devançant son rival espagnol le Real Madrid à la différence de points.

En revanche, l’Asvel qui enregistre sa troisième défaite de rang (cinq au total) pour six victoires rentre un peu dans le rang (8e) après avoir débuté la compétition par trois succès.

Pour cette rencontre, Villeurbanne a été très handicapée par les absences d’Antoine Diot, David Lighty, Raymar Morgan et Victor Wembanyama, blessés, alors que deux joueurs ont été testés positifs au Covid-19, Marcos Knight, récemment recruté comme pigiste médical, et Dylan Osetkowski.

Ainsi, l’entraîneur TJ Parker n’a pu aligner que dix joueurs et le nombre de rotations a certainement pesé physiquement dans la seconde moitié du match.

Le duel à distance entre les deux meilleurs marqueurs de l’Euroligue, le Villeurbannais Elie Okobo et le Barcelonais Nikola Mirotic a tourné à l’avantage du premier (17 points contre 15) sans pour autant parvenir à faire gagner son équipe d’autant qu’à Barcelone Nicolas Laprovittola a été insaisissable (25 pts).

Okobo, qui n’a réussi qu’un 4/12 aux tirs, n’a ainsi inscrit que quatre points avant la mi-temps avant de se montrer plus efficace par la suite (13 points).

Le premier et le troisième quart-temps ont été déterminants dans la victoire de Barcelone (19-9, 31-19) avec notamment une série de 17-0, entre la 8e et 11e minute qui a permis aux Catalans de mener 24-9.

Au cours de la première mi-temps conclue sur le score de 31-28, les défenses des deux équipes ont pris le pas sur les attaques.

Et si l’Asvel, qui a enlevé le deuxième quart (19-12) a réussi à revenir à un point du Barça (28-29, 19e), les hommes de Sarunas Jasikevicius, avec 50% de réussite aux tirs (18/36) contre 39,5% (17/43) pour les Rhodaniens, ont gardé l’avantage jusqu’au bout.

Ils ont ainsi également remporté le dernier quart-temps (18-13) après avoir mené de 23 points (72-49, 33e).

Au cours de la prochaine journée, Villeurbanne ira défier Monaco, le 26 novembre, pour le duel opposant les deux clubs du championnat de France engagés en Euroligue.

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus

No Content Available