Cameroun : un bio-insecticide pour lutter contre le paludisme

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Publié le :

Ces femmes africaines qui font avancer la science (1/6). Agnès Antoinette Ntoumba est une chercheuse d’origine camerounaise. Elle s’intéresse au paludisme, l’une des maladies les plus meurtrières en Afrique. En raison des nombreux cas de résistance observés chez les moustiques après l’utilisation d’insecticides chimiques, elle a décidé de mettre au point un bio-insecticide à base de plantes endémiques du Cameroun pour lutter contre les larves.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus

No Content Available