Axel Reymond vice-champion du monde du 25 km en eau libre

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp
Axel Reymond vice-champion du monde du 25 km en eau libre

Le Français Axel Reymond, double champion du monde en titre, a remporté la médaille d’argent du 25 km en eau libre jeudi aux Mondiaux de natation de Budapest, derrière l’Italien Dario Verani.

Dans la course féminine remportée par la Brésilienne Ana Marcela Cunha, la meilleure française Caroline Jouisse a pris la cinquième place.

Dario Verani a été sacré au terme de 5 heures deux minutes 21 secondes et 5/10e d’effort et devance Reymond d’1 sec et 2/10e. Le Hongrois Peter Galicz, arrivé presque 14 secondes plus tard, complète le podium.

« J’ai essayé de faire ma course, j’ai essayé d’épuiser (mes adversaires) comme je savais faire. Ça a tenu pour beaucoup mais Dario était vraiment monstrueux », a reconnu Reymond, qui était encore en tête avant le sprint final.

« Quand j’ai passé la dernière bouée, j’ai senti les mains d’un gars sur mes pieds », a-t-il expliqué. « Je me suis dit +oh non, il y a quelqu’un qui m’a suivi!+. J’ai vu que c’était Dario et je me suis dit que ça allait être très dur de le battre. »

Etiqueté comme le grand favori de l’épreuve à la faveur de ses deux titres mondiaux (2017, déjà à Budapest, et 2019 à Gwangju), le Français a tenté d’accélérer à mi-course dans les eaux très chaudes du Lac Lupa, où le thermomètre affichait déjà près de 30 degrés au départ de la course à 7h00.

« J’ai essayé de prendre les devants pour imposer mon rythme parce que je trouvais que ça n’avançait pas super, et si je continuais comme ça, avec la chaleur, j’allais me faire avoir au sprint », a-t-il raconté.

« C’est très difficile parce que je suis à chaque fois la cible et je l’ai vraiment vu puissance 1000 (jeudi). J’avais tout le temps quelqu’un dans mes pieds ou dans ma hanche », a poursuivi le nageur de 28 ans.

Avec cette deuxième place, il offre à l’équipe de France d’eau libre sa deuxième médaille de ces Mondiaux après l’argent décroché par Aurélie Muller sur le 5 km lundi.

« Ce n’est pas celle que j’espérais, mais c’est une médaille quand même et je suis vraiment content de ramener ça pour mon pays », a-t-il réagi.

Pour ses premiers Mondiaux, le grand espoir Sacha Velly, 17 ans, a terminé 19e à plus de 18 minutes du champion du monde. L’élève de Philippe Lucas avait déjà pris la 19e place du 10 km mercredi.

Chez les femmes, la Brésilienne Ana Marcela Cunha a été sacrée en 5 heures 24 minutes et 15 secondes. Elle a devancé au sprint l’Allemande Lea Boy et la Néerlandaise Sharon Van Rouwendaal.

Il s’agit de la troisième médaille pour la Brésilienne après l’or sur 5 km et le bronze sur 10 km.

La Française Caroline Jouisse a terminé cinquième à 1 min 17 sec et 10/100e.

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus